Vœu relatif à la sécurité et aux manifestations



Délibération 2018 PP 99 Budget primitif de la préfecture de police

Vœu relatif à la sécurité et aux manifestations

Déposé par Yves Contassot, Léa Filoche et les élu·e·s du Groupe Génération.s


Considérant les manifestations qui se déroulent depuis plusieurs semaines à Paris et dans toute la France dite des « gilets jaunes »,


Considérant que ces manifestations ont été initiées par une augmentation des prix des carburants liée pour partie à la hausse du prix du pétrole ainsi que la taxe carbone,


Considérant que ces hausses ont mis en exergue la faiblesse des revenus pour une très grande partie de la population,


Considérant qu’en 2017, 59 % des salariés touchent moins de 2 000 euros nets par mois, la moitié moins de 1 800 euros, 30 % moins de 1 500 euros.


Considérant que la baisse du pouvoir d’achat des ménages depuis des années se traduit par des difficultés de plus en plus grandes pour de très nombreuses familles,


Considérant que dans le même temps le gouvernement a décidé de supprimer l’ISF pour les plus riches et augmenté la CSG, réduit les APL, augmentant ainsi les inégalités,


Considérant que l’insécurité sociale participe de façon importante à l’insécurité dans tous les domaines,


Considérant que le gouvernement n’envisage pas de prendre les mesures qui permettraient de réduire la fracture sociale puisqu’il a annoncé son refus de donner un coup de pouce à l’augmentation du SMIC, mesure qui serait la plus efficace à court terme.


Considérant que les violences à l’encontre des forces de police ne sont pas excusables et ne servent en rien le mouvement social en cours,


Considérant que parallèlement les mesures prises en amont des manifestations ont montré leur inefficacité pour éviter ces violences et ces débordements,


Considérant le nombre important de blessés lors des dernières manifestations, notamment du fait de l’utilisation importante de grenades explosives GLI-F4, grenades utilisées uniquement en France et dont l’usage est contesté par de nombreux rapports sévères.


Considérant que l’intransigeance du gouvernement et son incapacité à nouer un dialogue sincère, approfondi, avec la volonté de réduire les inégalités, le rendent en partie responsable de la situation créée,


Sur proposition de Yves Contassot, Léa Filoche et les élu·e·s du groupe Génération·s, le Conseil de Paris émet le vœu que :

· La Maire de Paris demande au gouvernement de prendre financièrement en charge les dégradations commises lors des manifestations des gilets jaunes à Paris
· La Maire de Paris demande au gouvernement que les forces de l’ordre n’aient plus recours aux grenades explosives GLI-F4 dans le cadre d’opérations de maintien de l’ordre.
· le Préfet de police indique devant la 3è commission du Conseil de Paris, comment il entend prévenir efficacement ces débordements tout en garantissant les libertés publiques.

S'inscrire à notre newsletter

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône YouTube
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône YouTube
  • Blanc Icône Instagram