Des moyens pour les ateliers sociolinguistiques à Paris !

L’apprentissage du français est l’un des premiers pas de l’intégration. Il permet l’accès aux droits et la citoyenneté, favorise une meilleure compréhension du fonctionnement des services publics et est, à ce titre, l’une des priorités du Contrat de Ville parisien 2015-2020, dont l’État est cosignataire.


Il est donc essentiel de donner plus de moyens aux ateliers sociolinguistiques pour leur permettre de proposer des formations adaptées au niveau des participants, notamment ceux qui ne peuvent accéder à d’autres formations, leur permettant de participer à la vie de la cité et de préparer leur insertion professionnelle.


C'est pourquoi nous demandons au prochain conseil de Paris que :


• La Maire de Paris interpelle, de nouveau, le gouvernement afin que le financement par l’État d’actions d’accompagnement linguistique retrouve une portée générale et n’intègre pas de critère de durée minimum de présence sur le territoire national ;


• La Préfecture de Région réétudie les demandes de subventions des associations, notamment en faveur des nouvelles actions pour l’insertion professionnelle, pour ne pas mettre en péril les actions menées ;


• La Préfecture de Région puisse instruire les projets des centres sociaux et associations financées en 2018 et n’ayant pas déposé de projets en 2019.





S'inscrire à notre newsletter

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône YouTube
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône YouTube
  • Blanc Icône Instagram